Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

[Auteur de l’image introuvable] 4 Les grands pylônes d’une ligne à haute tension desservaient la région de place en place, de champs en collines – balises lumi neuses dans la nuit, de peu d’intérêt pour les oiseaux : 132 ci gognes avaient été électrocutées...

Au même moment 1 À mon retour dans la pommeraie il faisait déjà nuit et je dé couvris Zaza à genoux, en larmes et en prière sous un pommier. Dans la détresse on s’adresse à qui se trouve là, plus ou moins, au barman du comptoir d’un bar de nuit ou à l’arbre...

[L’image est de Joseph Willis] 4 Je longeai plusieurs fois la palissade, enfin me décidai et poussai la bar rière, qui ne résista pas, qui céda comme un corps sous l’amour. La porte du pavillon n’était pas fermée. Je suis en tré dans un vieux corridor...

[Auteur de l’image introuvable] Trekking 1 J’étais bien le seul des gens de ma sorte à ne pas apprécier l’idée de ran donnée. Souliers cloutés, alpenstock, béret basque, sac à dos, bivouac, décou verte de site et contemplation. Or, que faisais-je d’autre...

[Auteur de l’image introuvable] Dieu pour les nuls 1 Le vélo qui nous avait ramenés du village était renversé dans l’herbe. C’est le destin des vélos dans les campagnes, cet aban don. À Paris, ils ont des col liers comme les chiens, et parfois ils dorment...

[CLUEDO - Auteur de l’image introuvable] 5 Regardez cet homme s’habiller : il a quelque chose à dire de lui et peut-être de vous – de votre mauvais goût ou de votre trop bon goût. Il affiche ses valeurs, en rajoute par un spin ou par un tee-shirt floqué...

[Auteur de l’image introuvable] Temps mort 1 Le bruit d’une voiture augmentant sous le silence du verger. Le faisceau des phares qui percute une fenêtre après l’autre dans la nuit. De la nervosité dans les décélérations du moteur. L’écrasement du gravier...

[Abigail Goldman] 5 Je ne savais pas à quel point j’avais aimé la tristesse dans les yeux de Margaux, elle devait être vraiment gentille, elle s’en ca chait, nous n’aimons jamais à temps. J’ai mar ché d’un bon pas vers les terrasses. Je m’étais mis à...

[Chiharu Shiota] Mais 1 Nous regardions Cordélia et Oscar se promener sous les pom miers. Ils avaient la main dans la main mais parfois se lâchaient, l’un ou l’autre caressait la joue d’une pomme, le bras en l’air, et Adam semblait donner des rendez-vous...

[Auteur de l’image introuvable] 9 L’hypothèse d’un étranger – étranger à la ferme – que Marie aurait ren con tré dans la nuit sur la terrasse avait été levée. – Un rom ? – C’était bien son genre, avoir rendez-vous avec une brute. – Vous vous laissez aller....

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>