Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel Castanier

#fiction mystérieuse #Satire #Comédie #Personnage de fiction #roman d’aventures, #nouvelles, #Théâtre  #Littérature #Romans #romans policiers #Prose, #récit, #fantastique, #comédie dramatique, #humour #contes  #sotie
[Lemony Snicket]

 

30

 

Mélo songe – frémissant d’un trouble étrange – à la villa où il n’y a plus personne ce matin, où l’eau oubliée dans la baignoire est froide, grise et sa­vonneuse, où le lait s’est figé aux parois de la cas­serole sur la gazinière, où une brioche mor­dillée traîne dans le beur­rier – sorte de foyer suspendu dans le temps, absence au monde.

Il lui semble que la villa elle-même l’a chassé – cette vie calme, ce ronron expulsé.


 

31

 

Il est certain que l’invoquer autant est la perdre. À l’idée que Mélo aille la cher­cher dans les molles tiédeurs de l’Enfer conjugal, les yeux fous, le cœur en sac à dos, jusque dans sa cuisine téné­breuse où la chère enfant somnole sur un tabouret, pour ce privi­lège imma­tériel : l’asseoir sur ses genoux – son Eury­dice, en femme de bon sens, et Dieu sait si elle est sensée, ne peut que finir par s’affoler, la malheureuse : Il est fou ! Ce type est fou ! Qu’il me lâche ! Qu’il me lâche ! Qu’il me lâche !

Et lui, fou évidemment, qui n’entend que ce qu’elle ne dit pas ou dit sans le dire : qu’il me lèche ! qu’il me lèche ! qu’il me lèche !

C’est ce qu’il se disait.

 

 

32

 

Mais que se passe-t-il chez la rouquine fatale ? L’hiver venu, leur hiver, quelles dif­fi­cultés gracieu­ses ont eu ses doigts maigres pour se glis­ser dans les doigts des gants ? Regardez ! Sa main d’aurore est dans sa main de co­ton !   

Chose abominable ! Elle a eu, l’hivernale, des gestes d’étrangleur.

 

 

33

 

Plus modérément admettons-le, elle a mis un point fi­nal à ce qui peut être encore vécu d’inattendu, de réjouis­sant, d’éperdu. À pré­sent il suffit de l’évo­quer pour qu’elle s’évanouisse. Avec grâce, bien sûr. Une pulvéri­sa­tion. Une bouffée. Une buée rouge. Une rougeur. Comme timide, la désor­mais très dis­crète. La discrétis­sime.

Une pouffée de rire.

 

 

[à suivre]

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article