Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel Castanier

#fiction mystérieuse #Satire #Comédie #Personnage de fiction #roman d’aventures, #nouvelles, #Théâtre  #Littérature #Romans #romans policiers #Prose, #récit, #fantastique, #comédie dramatique, #humour #contes  #sotie

 

 

Amis savants, j'ai été surpris du succès de la dernière version Pléiade des Essais – la plus proche du texte origi­nel, sans alinéa et en ancien français, comme chacun sait. S'il n'y avait pas là un effet de snobisme parisien c'était se sentir moins seul. Il est vrai, la lecture demande un effort au démarrage mais bientôt on se retrouve farfouiller dans les racines de notre langue et donc dans la bonne terre de notre Histoire.

Aujourd’hui la politique du moindre effort arrache les radi­celles de l'éty­mologie et nos jeunes gens étêtés se retrouvent dans une sorte de lan­gage hors-sol pratique mais sans saveur à l'équivalent d'un légume de supermarché. C’est ainsi que la Comédie fran­çaise va « simplifier » Molière. Simplifiez, simpli­fiez, il en restera toujours quelque chose : le simple et son ami Simplet.

 

J'avais oublié cette invention allumée : l'esperanto – déjà caractéristique d'une bonne volonté d'époque à faire table rase de nos origines et d'instaurer un produit sous cellophane mais internationalement commercial.

Nous y venons, avec l’infiltration de la langue américaine des supermarchés cela ne saurait tarder.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article