Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel Castanier

#fiction mystérieuse #Satire #Comédie #Personnage de fiction #roman d’aventures, #nouvelles, #Théâtre  #Littérature #Romans #romans policiers #Prose, #récit, #fantastique, #comédie dramatique, #humour #contes  #sotie
[l’image est de Herman Muys]

 

 

 

Vendredi 30 juillet

Il est curieux que j'ai pu être surnommé Athos dans ma jeu­nesse, vu mon imperturbable gaieté bon enfant (à si peu près). Etais-je si triste ? Un ancien coreligionnaire, retrouvé masseur, se souvenait plutôt d'un « féodal jovial, égaré dans la rugueuse réalité démocratique ».

Ce. monsieur Aldebert est le descendant d’une conversation célèbre entre le comte Aldebert de la Marche et le roi Hugues Capet 1er.

– Qui t’a fait comte ?

– Qui t'a fait roi ?

Il y a lieu de supposer l’anecdote apocryphe mais il est bien des fois où la légende est plus significative que l’Histoire.

La descen­dance masseuse est sans éclat. Peu importe, vous me connaissez à présent, il ne me déplairait pas que ce tripoteur (quel curieux métier!) ait éclairé sa triste vie d'un panache imaginaire. J'ai eu envie de lui demander qui l'avait fait masseur ? Mais non, car je suis brave homme.

 

Il y a une secte polygame américaine qui se pré­tend issue de Jésus en droite ligne – je présuppose l'inceste consécutif : une généalogie en colimaçon et pour finir une queue de cochon (mais me voilà trivial, que Dieu me pardonne).

 

Il y a en Histoire plus de désordre que de menées, d’erreurs que de trames et de complot, si bien (par la lu­carne de cette hypothèse) que le même homme politique dont nous jugeons la carrière ad­mirablement ascensionnelle aura surfé sur le hasard grâce à un remarquable don : son apti­tude à apprécier le mûrissement des faits ou leur pourris­sement.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article