Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel Castanier

#fiction mystérieuse #Satire #Comédie #Personnage de fiction #roman d’aventures, #nouvelles, #Théâtre  #Littérature #Romans #romans policiers #Prose, #récit, #fantastique, #comédie dramatique, #humour #contes  #sotie
[Michel Rouquette]

 

3 – Viatique

Le banc de pierre massif et rectangulaire sur lequel je me suis assis après mon dé­part de l’hôpital a tout d’une étroite tombe (c’est la mode dans notre ville : on accoutume nos vieux à leur sort, dessus dedans peu importe), car la grande difficulté à se déta­cher de soi – ce scandale – est chez beaucoup d’êtres la pire épreuve : en amour comme en agonie.

Ce ne sera pas le cas pour mon ami Edouard, qui fut la discrétion même. On s’en doute, j’ai à parler d’Edouard.

En effet, Edouard n’est plus des nôtres. Les para­sols blancs de la maison de retraite en bord de mer (autant dire au bout du monde) som­meillent, entassés comme d’énormes flo­cons. La plage est arron­die par la neige qui brille, un peu mauve, en ré­ver­bérant le ciel.

De toutes les chaises roulantes celle d’Edouard est la seule à l’écart et la plus proche de l'eau. Elle est vide. Les vagues bat­tent ses roues. Il semble qu’elle va peu à peu déri­ver dans la ma­rée.

La neige glisse sur les toits de tuiles de la maison de vie Lumière et Paix où nous finirons nos jours. À cause de la lumi­nosité des myriades de flo­cons, la mer est un grand puits noir. Dans la chambre vide nous apercevons – la veuve  et moi – le reflet de nos visages oscil­lant dans un coin de fenêtre avec une expression terri­blement fa­rouche. Nous tou­chons du bout des doigts, presque timi­dement, nos traits qui se mêlent et se confon­dent sur la vitre.

 

[à suivre]

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article