Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel Castanier

roman humour policier
[Kai Samuels-Davis]

 

5


 

Mais j’oublie la morte qui rêvait sur la ter­rasse. Kevin se dé­voua pour prendre le 4/4 du domaine et aller prévenir la gendar­merie.

Le village de Merluchon et sa célèbre cave vinicole n’était pas si loin. Même de Chine, d’ailleurs, où le vin, après un passage dans les vignobles borde­lais, était traité avant d’arriver à la coo­pérative par tankers le long du Rhône, puis par chemin de fer, j’aime ce mot. La pla­nète est un petit centre commer­cial dans un des bras spiraux de la Voie lactée, un peu à l’écart, à gauche.

Le 4/4 démarra, non sans gravillons, boucan et fumée – un aileron de re­quin dans l’éco­système cosmique.


 

6


Le brouillard se leva avec les premières chaleurs. Du moins je suppose que la chaleur y fut pour quelque chose : de vagues souvenirs de Maisons & jardins. Il est vrai que la vie du square en face de mon immeuble parisien m’avait suffi comme microclimat, je n’avais d’autres soucis que de consulter le baro­mètre de mes propres chan­ge­ments d’humeur.

Et donc …

César Brenand était de ceux qui font mon étonnement, car ils suivent une idée après l’autre.

Et donc, si ce n’est pas un suicide …

Personne n’osait regarder la morte. Ce baiser de pierre, quelle probabi­lité ? Finir en éclaboussures est un drôle de sort. On ai­merait mieux terminer. De préférence éviter la ren­contre d’un ca­mion de fruits et légumes. Le choc ne fait pas sé­rieux. La vie vous a de ces coups de pied de l’âne !


 

7


Le fun, pour Marie, était d’être enfin reconnue dans la rue. Elle le méritait. Elle ne le serait plus. Comme je le disais, Berjot officiait au service météo – ce fourre-tout – de Tf1, son visage était aimé, on le regar­dait plus qu’on ne l’écoutait. Elle le savait, s’en ac­commodait, ses amants l’appelaient Pas le vi­sage ! Où tu veux mais pas au visage ! J’exagère, ils l’appelaient Gros Nimbus et l’aimaient bien. Elle donnait ses rendez-vous dans une salle SM à proximité de la Samaritaine. On y trouvait de tout. La vie a de ces coups de pied de l’âme !

La pieuvre rouge prenait à présent l’empreinte de mes se­melles.


 

[à suivre]


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article